Afficher l'image d'origine

 Portrait du général de Gaulle en 1942.

5 - La discrétion avant tout !

Le Général de Gaulle ne se laisse jamais griser par les décors somptueux des Palais de la République. Chaque conférence de presse ou voyage diplomatique est toujours précédé d’un séjour dans son vieux village de Colombey-les-Deux-Églises. La discrétion de sa vie familiale est ponctuée de travail, de lecture, de jeux de réussite, de promenades méditatives dans son par cet dans la forêt. Ses sorties publiques dans le village se réduisent à la messe et aux journées d’élection. Aucun entretien ni rencontre politique ne s’y tiennent, à l’exception de la réception à La Boisserie du chancelier Allemand Adenauer en 1958.